traitement de l'eau potable par ultraviolets ville de Mulhouse

Traitement de l'eau potable par ultraviolets : cas de la ville de Mulhouse

Depuis 2015, la ville de Mulhouse, en Alsace, a entamé une démarche visant à mettre fin au traitement par chloration de son eau potable distribuée dans 13 communes au profit d’une solution plus éco-responsable et moins odorante : les ultraviolets.

Après un test concluant sur un premier puit en 2016, BIO-UV Group a équipé l’ensemble des 8 puits de captage de la ville d’un système de traitement de l’eau par ultraviolets, marquant ainsi la fin de la chloration pour les 200 000 consommateurs ! Retour et bilan de cette installation qui assure un traitement préventif de l’eau potable.

Mulhouse souhaite garantir la qualité de l’eau et arrêter la chloration

Historiquement, l’eau de Mulhouse, provenant de la nappe phréatique de la Doller, ne nécessitait aucun traitement. Mais l’apparition d’une pollution bactérienne de faible ampleur a poussé la ville à mettre en place un système de chloration systématique et en continu. En 2016, soucieuse de proposer une eau de qualité à ses habitants, en améliorant son goût, en optimisant l’efficacité bactéricide tout en réduisant les nuisances olfactives associées au chlore, la ville lance un appel d’offre afin de trouver une solution alternative. Une demande qui s’inscrivait dans la logique de précaution suivie de près par l’Agence Régionale de Santé et la Préfecture du Haut-Rhin qui ont largement soutenu le projet. Elle décide alors de se tourner vers le traitement par ultraviolets, une solution sans produits chimiques, sans odeur et qui n’altère pas le goût de l’eau !

Les ultraviolets, une alternative au chlore plus efficace et économique !

S’il est l’un des désinfectants les plus utilisés en France, il n’en demeure pas moins que le chlore est susceptible de former des sous-produits indésirables en présence de matières organiques, pouvant provoquer des risques sanitaires (trihalométhanes et acides haloacétiques par exemple). De plus, le chlore reste peu efficace sur certains parasites comme les oocystes de Cryptosporidium.
Associé au traitement de l’eau, les ultraviolets ont une action bactéricide et virucide immédiate, c’est-à-dire qu’ils éradiquent l'ensemble des bactéries et virus présents dans l’eau en détruisant leur ADN. Le rayonnement ultraviolet offre ainsi l’avantage d’agir directement sur les bactéries dites protozoaires, là où le chlore doit être délivré en très forte quantité pour les exterminer.

La désinfection UV garantit ainsi une qualité de l’eau optimale permettant de répondre aux exigences les plus sévères en matière de traitement de l’eau destinée à la consommation humaine.

« Ce traitement UV est préventif et non chimique », explique Denis Parmentier, Directeur du Service des eaux et Responsable du site du barrage de Michelbach qui fournit l’eau de Mulhouse.

Mulhouse choisit BIO-UV Group pour le traitement de son eau potable

Le système de traitement des eaux par ultraviolets proposé par Bio-UV Group, le système DW, a séduit la ville de Mulhouse pour équiper l’ensemble des puits de captage de la ville.
La gamme DW est agréée ACS UV et certifiée ÖNORM. Associé à un puit de captage, son principe est très simple. En effet, l’eau pompée est injectée automatiquement dans le système UV (un tube en acier qui renferme dix lampes UV à quartz) avant d’être renvoyée dans le réseau de distribution.
Le traitement est préventif car l’eau brute est traitée et désinfectée en continu, que des bactéries soient présentes dans l’eau ou non, à la différence d’un traitement curatif mis en œuvre uniquement en cas de problème de la qualité bactériologique.

Mise en place des dispositifs de traitement UV sur l’ensemble des puits de captage

Cette étude a nécessité des travaux conséquents pour équiper le premier puit enterré qui présentait peu de place pour intégrer le système souhaité. Compte tenu de ces contraintes, BIO-UV a équipé ce puit de lampes à moyenne pression, plus énergivores mais moins encombrantes que les lampes à basse pression.

« L’étude sur le premier puits s’est avérée concluante. Par la suite, la ville a étudié la construction de bâtiments en surface de chaque puits, capables d’accueillir des réacteurs avec des lampes basses pression, dans un souci d’économie d’énergie », explique Alain Nguyen, ingénieur technico- commercial chez BIO-UV Group.

A la suite de son succès, huit puits ont été équipés en 2019 de dispositifs dotés de lampes à basse pression, nécessitant deux jours de travail. Un beau projet soumis à l’accord de l’Agence Régionale de la Santé et d’un hydrogéologue chargé de rédiger les mesures à mettre en œuvre lors des travaux.

Une transition vers l’UV réussie pour Mulhouse

La mise en service des installations BIO-UV a eu lieu début 2019 sans aucune défaillance de fonctionnement, de rendement et de traitement observée.

Les réacteurs de BIO-UV Group sont asservis au débit des puits de production. Le pourcentage de rayonnement ainsi que les reports d’états sont directement transmis au service des eaux de la ville, l’assurant du contrôle du fonctionnement des réacteurs. Le suivi de la qualité de l’eau est effectué par une entreprise mandatée par la commune. Le personnel technique de la ville assure en outre un contrôle visuel hebdomadaire de l’ensemble des sites, afin de vérifier l’absence de fuite hydraulique, de vibration ou d’un problème indétectable à distance.

Depuis, l’eau distribuée n’est plus du tout chlorée. Le système de dioxyde de chlore a été mis à l’arrêt. Néanmoins, pour prévenir tout risque de contamination bactérienne dans le réseau, les postes d’injection du chlore ont été conservés afin d’être activité en cas de pollution dans le réseau en mode curatif. A ce jour, la ville de Mulhouse n’a pas eu recours au traitement de secours par injection au chlore.

« Nos 8 puits et l’ensemble du réseau d’eau de Mulhouse font l’objet de toutes les attentions depuis leur création. Ce projet avait un degré de vigilance maximale, une planification et un suivi extrême pour atteindre la réalisation de ce chantier," souligne Bernard Roche, Ingénieur et Responsable du Bureau d’Études Eaux et Travaux de la ville de Mulhouse. « Nous sommes très satisfaits de pouvoir proposer une eau de qualité et sans odeur aux habitants de notre ville. Les équipes de BIO-UV Group se sont montrées très à l’écoute de nos besoins dans ce projet et nous ont accompagné jusqu’au bout ».

Pour BIO-UV Group, le traitement des eaux par ultraviolets installés à Mulhouse est donc une solution de désinfection qui apporte un équilibre entre écologie, économie et préservation de l'environnement. Notre technologie a déjà été mise en place dans de nombreuses villes pour équiper les réseaux d’eau potable et ont déjà fait leurs preuves : à Sète en 2007 ou à Chambéry en 2018 pour ne citer que quelques exemples.

Vous abvez un projet ? Contactez-nous