Traitement de l'eau potable communale par ultraviolets UV-C BIO-UV Group

Réutilisation des eaux usées traitées : la France est en retard

Des solutions efficaces pour préserver nos ressources en eau existent !

réutilisation des eaux usées traitées REUT REUSE La REUT (Réutilisation des Eaux Usées Traitées, aussi appelée REUSE) est une voie d’avenir et une solution largement utilisée par plusieurs pays pour remédier au manque d’eau. En effet, les eaux usées traitées peuvent être recyclées et devenir une ressource d’eau alternative pour répondre à certains de nos besoins. Et sur ce point, la France est très en retard.
Mais pourrions-nous manquer d’eau en France ? Lorsque notre consommation en eau devient plus importante que nos ressources naturelles, nous sommes en situation de stress hydrique avec un risque avéré de pénurie d’eau. Dans les faits, le réchauffement climatique bouleverse le cycle de l’eau et la sécheresse en France métropolitaine est devenue une réalité. 67 % des Français disent d’ailleurs craindre de manquer d’eau dans leur région (baromètre C.I.Eau/TNS Sofres).

Alors comment préserver nos ressources d’eau ? Voyons ensemble pourquoi développer la REUT au niveau des municipalités peut permettre d’éviter les futures pénuries d’eau.

Les sécheresses sont de plus en plus fréquentes en France

La sécheresse est un déficit en eau pendant une certaine période. Elle apparait quand la quantité de pluie est inférieure aux normales de saison, ou quand les prélèvements en eau sont trop importants. 82 % de l’eau que nous consommons provient des fleuves, des lacs et des rivières. Nous estimons la quantité de pluie annuelle à 400 milliards de m3. Les deux tiers s’évaporent rapidement et le reste, environ 175 milliards de m3 d’eau de pluie, va alimenter nos eaux souterraines et de surface.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, les inondations que nous observons de plus en plus souvent, en alternance aux périodes de sécheresse, ne permettent pas à nos réserves naturelles de se reconstituer. Car les sols trop asséchés n’arrivent pas à absorber les trop grandes quantités d’eau qui tombent brutalement. Tout cela accentue encore les effets du réchauffement climatique.

Réutilisation des eaux usées traitées : la France est en retardAinsi, les nombreux épisodes de sécheresses mémorables se succèdent (1976, 1989, 1990, 2003, 2005, 2011, 2017, 2018, 2019) et conduisent à des restrictions ou à des arrêts des prélèvements en eau. Ce qui a des incidences économiques et sanitaires fortes. En été 2020, 80 départements ont été placés en vigilance, dont plus de la moitié en niveau de « crise » avec l’arrêt de tous les prélèvements non prioritaires, y compris ceux à des fins agricoles. L’agriculture est le premier secteur consommateur d’eau en France et dans le monde et le manque d’eau a un impact direct sur le volume des récoltes.

La REUT, une solution de préservation de la ressource en eau

L’accès à l’eau douce est fondamental. En France, environ 32 milliards de m3 d’eau douce sont prélevés par an. La consommation d’eau potable représente quant à elle environ 6 milliards de m3 par an. Plus que jamais, l’eau est devenue un enjeu politique et socio-économique crucial.

C’est pourquoi plus de soixante pays ont déjà fait le choix de recycler leurs eaux usées, comme Singapour, Israël ou le Koweït. Certains États ont même pour objectif d’utiliser la REUSE à hauteur de 10 à 60 % de leurs besoins en eau, comme la Californie ou l’Australie. En Europe, l’Italie réutilise déjà 10 % de ses eaux traitées, l’Espagne 14 % et Chypre jusqu’à 90 %.

La REUT est également opérationnelle en France depuis plus de trente ans pour les usages d’irrigation agricole et d’arrosage des golfs et espaces verts. Nous avons donc un bon retour d’expérience. Alors, pourquoi le développement de la REUT en France reste très en retard avec moins de 1% de réutilisation de nos eaux usées ? Les freins au développement de la REUT en France seraient avant tout réglementaires.

Réutilisation des eaux usées traitées à Bonifacio pour arroser le golf de Spérone

Réutilisation des eaux usées traitées : la France est en retard

Le développement de la REUT soutenu par une nouvelle loi européenne

Le stress hydrique toucherait actuellement plus de 100 millions d’individus en Europe, d’après l’Agence Européenne pour l’Environnement qui observe une diminution globale des ressources en eau renouvelables par Européen de l’ordre de 24 %. Cette diminution étant encore plus forte dans le Sud de l’Europe en raison de la baisse des précipitations.

Le 25 mai 2020, l’Europe a donc décidé de soutenir les projets de retraitement et de réutilisation des eaux usées. Une nouvelle loi autorise ainsi les pays de l’Union européenne à réaliser des projets de REUSE en fonction des besoins des territoires, au-delà du traitement d’épuration en agriculture. Cette loi ouvre donc de nouvelles possibilités à la REUSE avec une meilleure adaptation aux caractéristiques et particularités des territoires.

La France limite encore aujourd’hui tout projet de REUT aux seules irrigations des cultures et des espaces verts, par un arrêté du 25 juin 2014. La nouvelle loi Européenne ouvre donc la voie à la France pour faire évoluer sa réglementation et permettre la réalisation de projets de REUT. La France pourra alors amorcer le rattrapage de son retard en appliquant les nouvelles directives européennes. Et ce d’autant plus que les solutions technologiques existent et fonctionnent, comme les traitements de l’eau par ultraviolets.

Le traitement des eaux usées par rayons UV-C

Réutilisation des eaux usées traitées par ultravioletsDans le cadre d’un projet de REUT, le traitement des eaux usées par rayons ultraviolets de type C permet d’obtenir une eau pure, sans ajout de produits chimiques. En s’attaquant directement aux cellules des virus et des bactéries présents dans l’eau, les solutions UV-C de BIO-UV Group, désinfectent les eaux usées sans mettre en danger la santé humaine ou l’environnement.

« Nous savons traiter l’eau en sortie de STEP pour qu’elle puisse être réutilisée, et nous le faisons tous les jours à l’étranger, explique Benoît Gillmann, PDG de BIO-UV Group. L’eau redevient saine pour être utilisée dans l’irrigation d’un golf, l’arrosage des espaces verts d’une ville ou pour arroser un champ par exemple. »

Le traitement de l’eau par UV-C, est sans doute l’une des solutions parmi les plus économiques et rentables, car elle ne nécessite aucune opération de transport ou de stockage.

Réutilisation des eaux usées traitées pour arroser les golfs et espaces verts du Grand Agadirc

Municipalités : assurez l’autonomie en eau de votre commune tout en préservant vos ressources

Avec l’augmentation continue de la population et les effets du réchauffement climatique, nous savons que dans les prochaines années l’eau va devenir plus rare. Plus précieuse aussi. C’est aujourd’hui que nous devons repenser localement notre gestion de l’eau et particulièrement celle de nos eaux usées. Et la REUT permet de préserver nos ressources en eau.

Comment la commune de Gignac réutilisent-elle ses eaux usées traitées aux ultraviolets ?

Pour les communes, mettre en place un projet de REUT permet de renforcer leur autonomie hydrique, tout en réalisant des économies sur le long terme. En effet, en recyclant leurs eaux usées certaines municipalités réduiront leur besoin d’acheter de l’eau à d’autres communes.

Plusieurs départements ont déjà développé le recyclage des eaux usées de stations d’épuration pour l’arrosage des espaces verts. Des vignobles et des vergers y ont également recours. Alors, Municipalités, agissez dès maintenant et contactez-nous pour en savoir plus sur nos solutions de désinfection des eaux usées par ultraviolets dans le cadre de la REUT.

Vous abvez un projet ? Contactez-nous