Entrée en vigueur de la convention sur les eaux de ballast : BIO-SEA - Groupe BIO-UV seul industriel français à proposer une solution de traitement

EAUX DE BALLAST Le 20-09-2017
20-09-2017

Communiqué de presse - Septembre 2017

 

La convention internationale sur la gestion et le traitement des eaux de ballast, établie en 2004 par l'Organisation maritime internationale (OMI), est entrée en vigueur le 8 septembre 2017. 
Tous les bateaux neufs doivent désormais être équipés dès leur sortie d’un système de traitement des eaux de ballast.
Les bateaux existants doivent avoir un plan de gestion des eaux de ballast, effectuer de l’échange en haute mer et devront impérativement s’équiper d’un système de traitement avant 2025, selon la date de renouvellement de leur certificat de prévention de pollution (i. e IOPP).
Cette législation concerne plus de 50 000 navires de tous types dans le monde et représente une évolution majeure dans le respect de l’environnement.

La conception des sytèmes BIO-SEA a représenté 7 années de travail et 10 millions d’euros d’investissement afin d’obtenir la certification internationale OMI et américaine (USCG).
Les systèmes BIO-SEA du Groupe BIO-UV sont capables de traiter tous types d’eau (marine, saumâtre et douce) de différentes qualités.
La performance et la simplicité opérationnelle de la solution BIO-SEA a déjà été validées par près de 100 installations effectives à bord et notamment auprès d’armateurs mondialement reconnus:  CMA CGM, LDA, MSC Cruises…

L’équipe BIO-SEA est en relation permanente avec des chantiers navals, des prestataires techniques et dispose d’un réseau de distributeurs et de services dans le monde entier.
Les équipes du Groupe BIO-UV sont fières de contribuer à la préservation de l’environnement au travers de ces innovations et solutions de traitement.